Catherine Cookson

Catherine Cookson (1906-1998), née dans le coeur industriel du Tyneside, au nord-est de l’Angleterre, est la fille illégitime d’une femme qu’elle prenait pour sa soeur aînée. La pauvreté, l’exploitation de la classe ouvrière et l’emprise de la religion lui laisseront une empreinte qu’elle gardera toute sa vie. À quarante ans, elle commence à écrire un roman qui dépeint les conditions de vie de ces milieux défavorisés et devient l’une des romancières les plus estimées. Elle est anoblie en 1986. Avec plus de 130 millions d’exemplaires vendus, 104 romans à son actif, traduits dans 25 langues, elle est l’un des monuments de la littérature anglaise.

 

2 publications - Trier par :